Etude des températures


ESSAI D'INTERPRETATION DES VARIATIONS DE TEMPERATURES DANS L'AVEN DE NOEL

BIDON - ARDECHE

A.R.S.P.A.N Novembre 2015

-------------------------------

Sommaire :

Préambule
Technique
Méthode
Synthèse

-------------------------------

PREAMBULE

Le 29 avril 2015, une équipe de six spéléos, en camp ligue Bourgogne à Audabiac- Gard (ARSPAN, SC CHABLIS, CAF DIJON), se rendent à l'aven de Noël pour une visite d'inspection et installent dans l'aven cinq capteurs de pression et température.

Ces derniers seront relevés le 4 Novembre 2015 par quatre membres de l'ARSPAN au cours d'une nouvelle visite d'inspection de la cavité.

TECHNIQUE

Cinq capteurs prêtés aimablement par le SC CHABLIS- Yonne, de marque REEFNET Sensus ultra on été utilisés.


La définition en température est selon le fabriquant de 0,01°Celsius.
Les enregistrements se font toutes les trente minutes.

Les mesures prisent en compte dans cet essai débutent le 30 avril 2015 à 00 heure et se terminent le 2 Novembre 2015 à 24 heure.

Les capteurs ont été placés au lieux suivants (Main gauche ou droite dans le sens de progression logique de visite) :

- Capteur N° 1 SU09040 en extérieur, à deux mètres de l'entrée de l'aven, sous des pierres à l'ombre d'un arbre.

- Capteur N° 2 SU09047 à la base du P 30 à main droite au dessus et face au troisième amarrage de la main courante menant au P 90.

- Capteur N°3 SU09048 à la base du ressaut ascendant menant au réseau inférieur à main gauche à deux mètres du sol.

- Capteur N°5 SU09050 à la base de la grande coulée sur la corde nouée autour du bloc du début de la main courante horizontale.

- Capteur N°6 SU09051 à main droite à deux mètres du sol à l'entrée de la galerie de la chauve souris.

Localisation des capteurs

METHODE

Les données des capteurs ont été extraites avec le logiciel et l'outil connectique propriétaire REEFNET.

Les données ont été mise en forme et visualisées avec le logiciel libre SpeleoGraph 1.0B.

Les commentaires et graphiques sur les pages suivantes, sont uniquement basés sur les observations des données recueillies et recoupage avec les visites prévues au planning de l'ARSPAN.

Aucune allusion à des principes scientifiques n'est abordée. Seules les constatations sont prisent en compte.

Les pages suivantes contiennent les graphiques caractéristiques relevés , suite à des anomalies de températures, plus précisément des pointes de températures bien visibles, et des commentaires.

Bonne lecture.



Sur ce graphique de la période d'enregistrement, on constate que la température extérieure en noir, à peu même très peu d'incidence sur la température de l'aven.

Des anomalies sont visibles sur la courbe rouge qui correspondent aux visites dans l'aven.
L'aven de noël semble bien isolé, est-ce lié à la porte ?


Les anomalies sont bien visibles. La courbe du bas en rouge correspondant à la base du P30 est bien impactée, ainsi que celle du méandre de la chauve souris en orange et  celle de la base de la galerie de la grande coulée en gris à certaines visites.

La présence des visiteurs est flagrante. Les 12 visites sont visualisées.


Sortie du 2 Mai 2015 CDS 07 : 3 personnes.

Objectif : réseau vampirique. Pas de grandes variations (3 spéléos), mais on note une trace de leur présence à l'entrée du méandre de la chauve souris et au bas de la grande coulée.


Sortie du 7 mai 2015, Spéléo Nederland : 7 personnes.

Objectif : photos.

La variation de température est plus importante, est-ce lié au nombre de visiteurs ?
Hormis la base du P30 pas de signatures aux autres endroits.


15 Mai 2015, CAF Dijon : 8 personnes.

Objectif : visite.

De belles pointes de températures. Il semble qu'ils ont visité le méandre de la chauve souris ainsi que la galerie de la grande coulée. Pas de traces au réseau inférieur.


Le 23 Mai 2015, MJC Aubagne : 8 personnes.

Des pics bien marqués, visite du méandre de la chauve souris et de la galerie de la grande coulée probable. TPST Probable 9H00.
Grande coulée atteinte en 3H00 possible !
Personne au réseau inférieur.


Le 4 Juillet 2015, CESAME 07 : 7 personnes.

Hormis la base du P30 pas de traces significatives ailleurs. TPST probable 7H00 ?


Le 11 Juillet 2015, CESAME 07 : 8 personnes.

Incursion au réseau inférieur probable. Sortie de nuit ?


Le 5 Août 2015, Shepton caving club GB : 7 personnes.

Apparemment pas beaucoup de traces. Visite de la galerie intermédiaire ?


11 Août 2015 Shepton caving club GB : 6 personnes.

Visite avec des groupes décalés dans le temps ?
Passage au méandre de la chauve souris et réseau inférieur en petit comité possible.


19 Septembre 2015 SCC Tullins (38) : 7 personnes

Beaucoup d'attente à la base du P 30 à l'aller ?


10 octobre 2015 SC Vienne (38) : 6 personnes

Petite incursion au réseau inférieur en attendant que le P90 se libère ?


18 Octobre 2015 CSGA Vallon (07) : 6 personnes.

Visite de la galerie de la grande coulée possible.


Le 25 Octobre 2015 FLT la Tronche (38) : 8 personnes.

Une visite du réseau inférieur de 11H30 à 17H00 envisageable ?
Et un petit groupe au méandre de la chauve souris ???

SYNTHESE DES OBSERVATIONS

Il ressort de ces constatations que le capteur posé au bas du P30 à bien enregistré la venue des équipes prévues au planning pour cette période. Sans aucun doutes possibles.

Il semble à première vue que l'aven est très hermétique, les variations de températures sont infimes.

Ces observations sembleraient mettre en évidence le TPST et les parties des réseaux visités et peut être une estimation du nombre des visiteurs et de leur échelonnement dans la descente et la remontée.

Le capteur de l'entrée du réseau inférieur est trop influencé par le volume du grand puits.

Le capteur placé au pied de la grande coulée est lui aussi dans un environnement pas assez confiné.

Le capteur du méandre de la chauve souris est mal placé. Il est trop influencé par le volume d'air de la salle menant au ressaut de la galerie supérieure.

Cet essai a permis de se rendre compte facilement qu'un seul capteur judicieusement positionné pouvait servir de compteur des entrées dans l'aven.

NOTA : Le fichier des données enregistrées peut être demandé au secrétariat ARSPAN  pour une étude plus approfondie.

ARSPAN Novembre 2015
Auteur : Thierry Martinello

  Télécharger ce contenu (version française)

  Télécharger ce contenu (version italienne)