Protection

 

Genèse de l'A.R.S.P.A.N.

Il s'est toujours posé au spéléologue découvrant une cavité, une question essentielle : sa protection.

Voici un bref historique expliquant la naissance de cette association.

  • 25 décembre 1989

Découverte d'un trou souffleur et début de la découverte de l'aven de Noël (Bidon 07)
par Jean-Michel HERRERO et Brigitte DUMARCHE.

  • 3 février 1990

Ouverture de l'aven et début de l'exploration,découverte d'un réseau très concrétionné totalisant plus de 2km de développement.

  • 28 avril 1990

Premiers visiteurs connus.


  • 15 août 1990

Début des opérations de balisage et de la protection de cet aven.


 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment protéger ?

Lorsque nous avons recensé les richesses de l'aven de Noël, nous avons constaté qu'il était nécessaire de les protéger et pour cela d'envisager des solutions de protection :

  • Solution n°1 : LAISSER OUVERT

L'expérience régionale nous prouve qu'en deux ou trois ans il ne reste plus rien...(exemples : aven du Rochas, grotte de Spetaclan,...)

  • Solution n°2 : REBOUCHER

Il suffit de reboucher l'entrée après l'exploration.

C'est une solution draconienne qui ne permet pas le partage de la découverte et qui repousse le problème ... (il y aura toujours un autre inventeur!!!)

  • Solution n°3 : METTRE UNE PORTE

L'expérience nous démontre qu'en matière de protection cela est inefficace et insatisfaisant pour les spéléos car on arrive vite au monopole de la détention des clés, et des abus qui en découlent...

On constate rapidement que les solutions existantes se révèlent inadaptées à nos ambitions, mais au fait pourquoi protéger ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pourquoi protéger ?

  • parce qu'il serait ridicule d'anéantir en quelques secondes des merveilles millénaires...

  • parce qu'explorer c'est aussi dégrader involontairement...

  • parce que nous devons préserver le milieu souterrain afin de poursuivre nos activités sans contraintes excessives de l'extérieur...

  • parce que le partage d'une découverte doit rester l'essence même de la spéléologie...

  • parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir...

  • parce que nous devons léguer aux générations futures de spéléologues un patrimoine aussi beau que celui que l'on a connu...

Aprés ces réflexions, il était de notre intérêt de concevoir une solution innovante de protection et c'est ainsi qu'est née la solution n°4.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Principes de Base

La cavité doit être accessible à tous en préservant le milieu, d'où certaines conditions :

  • une porte est posée mais elle s'ouvre à tous ceux qui en font la demande.
    (on élimine les risques de chute et limite les effets du courant d'air)
  • le rendez-vous est l'occasion de contacts qui permettent de sensibiliser les visiteurs, de présenter la topographie et les nouvelles explos, de prodiguer quelques conseils.réserver à l'avance permet de répartir les visites au long de l'année.
  • une fiche de visite, remplie après l'exploration permet d'impliquer les spéléologues dans notre souci de protection.
  • toutes les parties sensibles sont balisées et protégées.l'exploration demeure libre, il suffit de signaler les découvertes afin de les protéger.
  • impliquer les responsables locaux et nationaux.
    (propriétaires, municipalité, réserve, fédérations, ...)

C'est ainsi qu'est née en Octobre 1992 l'association de recherche spéléologique et de protection de l'aven de noël...


... mieux connue sous l'appellation A.R.S.P.A.N.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Pourquoi cette association ?

  • pour être reconnu auprès des autorités.
  • pour partager les tâches relatives à la protection et inciter les échanges d'expériences.
  • pour se donner les moyens de réussir : financièrement, juridiquement,...
  • pour continuer les recherches dans et autour de la cavité.
  • pour améliorer le balisage et l'accès à l'aven.
  • pour exploiter les informations fournies par les visiteurs et établir un contact annuel à l'aide d'un journal.